Devenez passeur
en suivant la formation
agir-thérapeute
& personne-ressource en éducation

Passer
– de la répression de nos potentialités à leur prise en compte
– de « travailler pour gagner notre vie » à « travailler pour vivre notre vie »
– de la négligence de soi aux soins attentifs
– de la peur d’être soi au bonheur de l’être
– de la recherche de l’approbation extérieure à l’amour pour soi.

Devenir nos propres parents

Puis
– Passer de l’utilisation de l’autre au service et au don d’amour.
Pour
– Accompagner les personnes dans ces processus de passage
– Et/ou accompagner les éducateurs vers l’éducation à la croissance intérieure.

 

A propos de la formation

Exigeante par son contenu et sa forme, elle demande à la personne en formation une importante implication. Elle peut être suivie dans son cursus entier pour obtenir une certification professionnelle ou par modules.

Ce qui est déterminant dans la relation d’aide, c’est la qualité de relation portée par la qualité du soi de l’accompagnant.

Par « qualité de relation », je nomme une relation facilitatrice de croissance, mue par la compréhension empathique et l’accueil inconditionnel du thérapeute pour le client.

Par « qualité du soi de l’accompagnant », je nomme sa congruence qui est l’expression de son chemin permanent de reconnaissance, d’accueil et d’amour de tous les aspects de lui, même les moins valorisés. Je nomme le changement de regard qu’il porte sur lui. Je nomme sa capacité à utiliser son soi au service du processus thérapeutique du client..

Les 2 premières années portent sur les outils, postures et concepts de l’Agir-thérapie et le processus PCAD. En parallèle aux contenus de connaissance, tous les modules ainsi que l’attitude de la formatrice visent à faciliter au futur thérapeute l’expérience des aspects de soi, même les plus inconfortables, pour qu’il puisse les reconnaître, les accueillir et les intégrer .

Il existe un curieux paradoxe: quand je m’accepte tel que je suis, alors je peux changer (Carl ROGERS)

Les concepts, postures et outils favorisant le passage du rejet à l’amour de soi sont transmis de manière expérientielle, c’est-à-dire que la méthode pédagogique propose à la personne de s’appuyer sur son vécu pour en faire l’expérience .

Chacun(e) est invitée à se consulter par rapport aux propositions de la formation et à utiliser les outils et postures de la formation pour explorer et exprimer son vécu: une façon de s’habituer à oser fonctionner selon soi et non selon des normes extérieures. Cependant, même si le climat relationnel permet à la personne de se sentir en sécurité et accueilli tel qu’elle est, ne pas se manifester ou se manifester peu risque d’être inconfortable, si le reste du groupe opte pour une stratégie plus hardie, l’inverse étant vrai aussi.

On ne peut pas effectuer de choix sages dans la vie, à moins d’oser écouter soi-même, d’écouter son propre moi, à chaque instant de la vie (Abraham Maslow – Etre humain).

Dans ce contexte de formation, ce qui va être déterminant pour la future personne-ressource en éducation (PRE), ce sont ses propres dispositions intérieures.

  • Est-ce que le chemin de me comprendre et de m’aimer tel(le) que je suis a vraiment du sens pour moi ?
  • Est-que je porte réellement en moi l’aspiration à me soutenir pour me déployer?
  • Est-ce que savoir comprendre et accueillir l’autre tel qu’il est fait partie de ma recherche dans l’existence?

Ces dispositions intérieures font que la PRE se saisira des modalités pédagogiques et du climat relationnel pour développer la connaissance de soi, rencontrer des facettes inconnues d’elle et oser se manifester telle qu’elle est. Elle est en chemin pour s’accueillir, s’accepter inconditionnellement et être en paix avec elle-même.

Ce qui est indispensable à la personne en formation à l’ifpré et qui va participer à sa progression, ce sont ses dispositions intérieures.

Le processus d’évaluation

En ce qui concerne les 1ère et 2ème années, la formation mettant l’accent fortement sur le travail sur le soi du futur thérapeute, les objectifs pédagogiques ne peuvent pas être utilisés pour sanctionner son parcours, ce qui constituerait un non-sens. Ils sont formulés de façon claire, pour être à son service. Il peut , à chaque instant de son parcours, y revenir pour se situer. Sa progression dépend de sa capacité à s’auto-évaluer de façon lucide et rigoureuse.

Pour les 3ème et 4ème années, le climat relationnel dans l’accompagnement dépendant de la qualité du soi du futur thérapeute, des réserves peuvent être émises pour sa certification professionnelle. Il lui est demandé non d’être parfaitement compétent (ce qui constituerait un second non-sens), mais de savoir s’évaluer lucidement et surtout de pouvoir nommer ce qui lui manque. Il lui est aussi demandé de savoir nommer les stratégies nécessaires pour progresser.

Par contre, le programme de formation doit remplir ces objectifs et sera évalué, en milieu et fin de parcours, en fonction de plusieurs critères, dont l’adéquation avec les objectifs pédagogiques. Il appartient aux personnes en formation d’avoir cette exigence vis-à-vis de la formatrice.

Les conditions de certification

Le processus d’évaluation et le parcours de formation ne sont pas fixés une fois pour toutes, par une « autorité extérieure » à la personne. Ils peuvent être modulés, non selon les désirs de chacun mais selon les potentialités et les besoins fondamentaux de la personne en formation.
Dans la forme, il est demandé aux personnes en formation un temps de travail personnel ( compte-rendus de lecture et expériences d’entretiens), un temps de travail sur soi et un temps de supervision de sa pratique de la relation d’aide, en plus de la participation à l’ensemble des modules. L’évaluation tient compte de cet ensemble.

Dans le fond, voir à la partie « Processus d’évaluation ».

Cependant, toujours dans l’objectif de faciliter le déploiement de la personne vers plus de compréhension, d’acceptation de soi et de congruence, le parcours de formation et le processus d’évaluation peuvent être ajustés à la personne: processus qui se vit entre la personne en formation et la responsable pédagogique.

Le processus d’évaluation et le parcours de formation peuvent être modulés, non selon les désirs de chacun mais selon les potentialités et les besoins fondamentaux de la personne en formation.

La certification

La 1ère année permet d’obtenir le certificat de Praticien 1ère année de l’Agir-thérapie.

La 2ème année: certificat de Praticien 2ème année de l’Agir-thérapie.

3ème année: double certificat d’Agir-thérapeute et d’Animateur des ateliers d’outils relationnels adultes-enfants.
4ème année: certificat de Personne-ressource en éducation.

Public

La formation s’adresse à toute personne concernée par son propre développement et/ou par l’éducation.

Elle permet d’acquérir des compétences professionnelles dans l’accompagnement de l’autre pour son développement et/ou pour la transformation des pratiques éducatives.

Elle peut être suivie dans sa totalité dans un but d’obtenir la certification professionnelle Ifpré ou par modules selon les besoins et intérêts de la personne.